By the same authors

Nouvelles données sur le Magdalénien inférieur de la Région Cantabrique: le Niveau F de la grotte de El Cierro (Ribadesella, Asturies, Espagne)

Research output: Contribution to journalArticle

Published copy (DOI)

Author(s)

  • Esteban Álvarez-Fernández
  • David Álvarez-Alonso
  • Julián Bécares
  • Pilar Carral
  • René Pierre-Carriol
  • Adriana Chauvin
  • Miriam Cubas Morera
  • Marián Cueto
  • Rafael Domingo
  • Katherina Douka
  • Mikelo Elorza
  • Jesús Jordá-Pardo
  • Xavier Murelaga
  • Rodrigo Portelo
  • Olivia Rivero
  • Jesús Tapia
  • Andoni Tarriño
  • Luis C. Teira

Department/unit(s)

Translated title of the contributionNew data about the Lower Magdalenian in Cantabrian Spain
Translated subtitle of the contributionLevel F in El Cierro Cave (Ribadesellla, Asturias, Spain)

Publication details

JournalL'Anthropologie
DateAccepted/In press - 1 Sep 2016
DateE-pub ahead of print - 22 Nov 2016
DatePublished (current) - Dec 2016
Issue number5
Volume120
Pages (from-to)537-567
Early online date22/11/16
Original languageFrench

Abstract

La grotte de El Cierro (Ribadesella, Asturies, Espagne) se trouve près de l’embouchure du fleuve Sella. Elle renferme l’une des séquences les plus importantes du Paléolithique supérieur de la Région Cantabrique. Jusqu’alors on a isolé et daté trois périodes d’occupation de la grote, celui au début de l’Holocène (ca. 8500 BP, ca. 9000 cal BP), celui de la fin du Paléolithique supérieur, durant le Younger Dryas (YD) ou Greenland Stadial 1 (GS1) (ca. 11 200 BP, ca. 12 700 cal BP) et celui du Greenland Stadial 2 (GS2) (ca. 16 300–15 500 BP ; ca. 19 200–18 700 cal BP). Dans cet article, nous présentons, d’une part, la stratigraphie relevée lors des interventions de F. Jordá Cerdá et A. Gómez-Fuentes entre les années 1977–1979 et les premières datations des deux périodes citées et, d’autre part, les résultats concernant le matériel archéologique répertorié dans le niveau F. Ce niveau, daté de 15.500 BP (ca. 18 700 cal BP), est caractérisé du point de vue archéozoologique par la chasse spécialisée du cerf et par la récolte de ressources marines (bigorneaux). Divers artefacts faits de matières premières animales ont été répertoriés. Il s’agit de produits finis ou d’ébauches, aussi bien que d’objets d’art mobilier. L’industrie lithique, élaborée principalement à partir de matière première d’origine locale, avec la rare présence de silex allochtones, se caractérise par une grande abondance de nucléus, de produits laminaires de petite taille et d’outils à dos. Ces preuves archéologiques et la datation radiocarbone permettent d’inscrire le niveau F dans le communément nommé « Magdalénien inférieur cantabrique ». Cette période a été documentée archéologiquement et il lui a été attribué un âge similaire à celui d’autres sites de la Vallée du Sella et du reste de la Région Cantabrique.

Discover related content

Find related publications, people, projects, datasets and more using interactive charts.

View graph of relations